Isolation fenêtre : astuces, primes et devis

isolation fenêtre

Entre 10 et 15% des perditions de chaleur d’une maison se font par les fenêtres et les portes. Pour votre confort, il est donc primordial que l’isolation thermique de vos fenêtres soit excellente. En effet, au delà des problèmes de moisissure et d’humidité que cela cause, une mauvaise isolation peut être à l’origine de graves problèmes de santé. Plusieurs critères sont à prendre en compte dans l’isolation fenêtre: le vitrage, le matériau de menuiserie du châssis mais également l’artisan qui effectuera les travaux. Des primes pour vous aider à financer vos travaux existent en Wallonie et à Bruxelles. Il ne vous reste plus qu’à vous lancer!

Isolation fenêtre : comment vérifier le niveau d’isolation?

Le niveau d’isolation de vos fenêtres peut être vérifié grâce au marquage de labels incrustés soit sur le cadre soit sur le châssis des fenêtres. Certains labels indiquent les performances globales de vos fenêtres (vitrage + châssis) alors que d’autres se focalisent uniquement sur le vitrage isolant ou les encadrements par exemple.

De nos jours, les fabricants de fenêtres utilisent aussi des codes couleurs sur les étiquettes, similaires à ceux utilisés pour les appareils électroménagers, allant du vert au rouge, le vert étant le plus isolant.

Si vos fenêtres sont très anciennes et que vous ne trouvez pas d’indications incrustées, il y a de grandes chances que vous deviez les changer. Cependant, si vous voulez quand même tester leur niveau d’isolation, le simple test de l’allumette placée devant la fenêtre permettra de savoir si l’air passe ou pas. Egalement, si de la condensation se forme sur la face intérieure de vos vitres, cela signifie que la performance thermique de votre fenêtre n’est pas bonne.

mauvaise isolation fenêtre

Envie de l’avis d’un professionnel concernant les performances thermiques de vos fenêtres?

Recevez ici jusqu’à 5 devis gratuits pour l’isolation de vos fenêtres

Quelles astuces pour bien isoler sa fenêtre?

Choisir le bon type de vitrage: vitrage à haut rendement ou triple vitrage

Quand vous remplacerez vos fenêtres, il faudra d’une part vous pencher sur le type de vitrage que vous voulez, le pouvoir isolant d’un vitrage à l’autre n’est en effet pas le même. Vous aurez le choix parmi :

  • Le simple vitrage (valeur U de 5,8W/m²K). Celui-ci est à éviter absolument car il est très peu isolant et donc non efficace. Si vos fenêtres actuelles sont munies de simple vitrage, un changement rapide s’impose afin de limiter les déperditions thermiques et d’améliorer l’isolation phonique. D’ailleurs, le simple vitrage n’est plus installé.
  • Le double vitrage (valeur U de 2,8W/m²K). Les fenêtres double vitrage sont les plus fréquentes dans les logements de nos jours. Plus performant que le simple vitrage, il permet une bonne isolation. Cependant, avec un double vitrage basique, l’isolation n’est pas encore optimale.
  • Le vitrage à haut rendement de type HR+, HR++ et HR+++ (valeur U d’environ 1,1W/m²K). Les vitrages à haut rendement sont très performants et présentent des prix dans la même gamme que le double vitrage. Ce type de vitrage vous offre un excellent rapport qualité-prix et un très bon confort de vie pour votre maison.
  • Le triple vitrage (valeur U de 0,6W/m²K). Il s’agit d’un vitrage à isolation renforcée qui présente sans aucun doute les meilleures performances énergétiques. D’un point de vue financier, le coût du triple vitrage est 50 à 80% plus cher que le double vitrage. Si vous souhaitez parvenir à une maison passive, le triple vitrage est essentiel.

type de vitrage

Vous avez peut-être déjà entendu parler de la valeur U d’un vitrage sans savoir vraiment ce qu’elle signifie. Elle représente en fait la conductivité thermique d’un matériau isolant, c’est-à-dire la quantité de chaleur que le vitrage laisse passer. Elle s’exprime en watts par mètre carré et Kelvin: W/m²K. Et pour information, la Wallonie et Bruxelles, par exemple, prévoient que la valeur U du vitrage doit inférieure ou égale à 1,1 W/m2K.

Optez pour le bon matériau : fenêtre en PVC

A côté du type de vitrage, l’autre facteur primordial à prendre en compte pour renforcer l’isolation de vos fenêtres est le matériau du châssis. En effet, différents matériaux de menuiseries sont envisageables pour vos châssis :

  • L’acier. Ce matériau est le moins isolant de tous mais il est robuste et 100% recyclable.
  • L’aluminium. L’alu est un assez bon isolant mais il n’est cependant pas le meilleur. Ses atouts principaux sont sa robustesse, sa déclinaison en de nombreux styles et couleurs et le fait qu’il ne nécessite pas d’entretien.
  • Le bois. Ce matériau est le plus isolant des quatre avec des performances aux alentours de 0,8 W/m2K. Cependant, les châssis en bois demandent beaucoup d’entretien et sont assez coûteux.
  • Pour finir le PVC est le matériau le plus recommandé. En effet, il est un excellent isolant, ses résultats en termes de valeur U oscillent entre 0,78 et 1,2 W/m2K. Le PVC se décline en plusieurs coloris, designs et styles. En outre, il offre un super rapport qualité/prix.

Poser des joints d’isolation aux fenêtres

Dans le cas où le changement de vos fenêtres n’est pas envisageable, vous pouvez toujours poser des joints d’étanchéité à l’air autour de vos châssis. Cette méthode n’est pas la plus efficace sur le long terme mais peut faire une différence notable en cas de très mauvaise isolation.

Point de vue du prix, cela ne coûte pas très cher de poser un joint d’isolation. Comptez entre 1,4€ et 20€ pour 10mètres de joint.

joints isolation fenêtre
© Izi-by-edf.fr

Isolation fenêtre : quel budget prévoir ?

Vous trouverez dans les tableaux ci-dessous une idée des prix moyens pratiqués pour les différents types de vitrages ainsi que pour les différents matériaux de châssis. Ces prix ne sont cités qu’à titre indicatif uniquement. En effet, la ville dans laquelle vous vous trouvez, les artisans et fournisseurs auxquels vous ferez appel et la spécificité de votre maison peuvent faire varier les prix considérablement.

Type de vitrage Prix
Simple vitrage Entre 65 et 80€/m²
Double vitrage Entre 150 et 280€/m²
Double vitrage à haut rendement Entre 250 et 280€/m²
Triple vitrage Entre 270 et 470€/m²
Type de châssis Prix
Châssis en alu Entre 800€ et 1500€
Châssis en bois Entre 500€ et 1000€
Châssis en PVC Entre 80€ et 400€

Prime énergie pour l’isolation de fenêtre

Il existe une prime énergie en Wallonie octroyée aux propriétaires pour les aider dans leurs travaux de rénovation énergétique. Depuis le 1er juin 2019, un nouveau système a vu le jour en Wallonie. Celui-ci prévoit désormais une seule et même prime pour tous les travaux d’isolation. Cette prime se base sur le calcul de l’énergie économisée grâce aux travaux. Le montant de base est de 0.15€ par kWh économisé. Ce montant pourra être multiplié jusqu’à 6 fois en fonction de vos revenus. Cependant tout de même, le montant total de la prime ne pourra pas dépasser 70% du montant total de la facture.

Pour la région Bruxelles-Capitale, aucune prime énergie n’est prévue pour les travaux d’isolation des fenêtres. En revanche une prime spéciale vitrage super isolant est disponible en 2019 et octroie entre 10€/m² de vitrage (+châssis) et jusqu’à 20€/m² en fonction de vos revenus.

Isoler grâce à nos spécialistes actifs en Belgique

Lorsque vous déciderez de changer vos fenêtres ou à tout le moins de mieux les isoler, il sera primordial de vous tourner vers un professionnel agréé et spécialisé dans le domaine. Les travaux pourraient être coûteux et c’est pourquoi il est important de ne pas faire appel à des amateurs.

Pour être mis en contact avec des entreprises sérieuses et expertes dans le domaine, passez à l’étape suivante. Des devis gratuits et sans engagement vous seront proposés.

ENVIE DE FAIRE DES ECONOMIES ET DE RECEVOIR DEVIS POUR ISOLER VOS FENETRES?