Porte coupe-feu : êtes-vous bien protégé contre les incendies ?

porte coupe feu appartement

Chaque année en Belgique, on recense 10.000 incendies d’habitation ou de bâtiment de tout genre. Ceux-ci provoques alors de nombreux décès, de graves blessures et brûlures sans compter les dégâts matériels.

À titre d’illustration, les incendies en Belgique ont provoqué la mort suite à des brûlures dans 80% des cas. Êtes-vous suffisamment préparé au risque d’incendie dans votre maison ?

En plus d’un détecteur de fumée, plus qu’indispensable, vous pouvez munir votre habitation d’une porte coupe-feu.

Qu’est-ce qu’une porte coupe-feu ?

Comme son nom l’indique, la porte coupe-feu a pour but d’agir contre les incendies. L’on appelle ce genre de porte une porte technique tout comme les porte blindée, porte de cave, porte palière, porte isotherme, etc.

La porte coupe-feu joue principalement 2 rôles :

  • Non seulement ce type de porte permet d’empêcher les incendies et donc, la propagation des flammes dans l’ensemble du bâtiment en question;
  • Mais elle permet également de cloisonner et diviser la zone enflammée. Autrement dit, la zone de flammes sera compartimentée grâce à cette porte coupe-feu.

Finalement, la sécurité des gens est aussi au cœur du principe de la porte coupe-feu. En effet, en attendant l’arrivée des pompiers et autres types de secours, la porte coupe-feu assure la sécurité des habitants du bâtiment.

Attention ! Une porte coupe-feu n’est pas un dispositif magique : elle ne permet pas d’éteindre le feu ! C’est un dispositif anti-incendie “passif”. Comme mentionné, l’installation d’une porte ignifugée permet d’empêcher le feu d’atteindre trop vite les pièces ou les bâtiments voisins.

Protégez votre famille et vos bien avec une porte coupe feux

Quels matériaux ?

La porte coupe-feu est généralement composée de divers matériaux, à savoir :

  • un coeur en composite incombustible;
  • du métal;
  • deux parures en bois dur.

Caractéristiques de la porte coupe-feu

Celle-ci convient à tous types de porte. Par exemple, une porte d’entrée ou une porte d’intérieure, etc. Elle s’équipe d’une fermeture automatique qui en fait, bloque la porte coupe-feu en position “fermée” lorsque l’alarme incendie retentit. Par ailleurs, il est tout de même possible de l’ouvrir mais elle se refermera d’aussitôt ensuite. Cela évite que le feu se développer et de se répandre.

De plus, la résistance aux flammes d’une porte non-inflammable est calculée au vu de son épaisseur. Cela signifie que plus la porte est épaisse, plus elle résiste au feu. L’on parle en termes de temps dans ce cas-ci.

En outre, comme discuté ci-avant, la porte est composé d’un matériau ininflamable. De la même manière, le cadre de porte devra être fait du même composite. Ensuite, la porte sera entourée d’un joint tumescent. Cela signifie qu’il gonfle quand les températures montent au-dessus d’un certain degré, à savoir 200 degrés. Cela garantit l’étanchéité entre la porte et son cadre.

En ce qui concerne la serrure, la porte disposera d’un dispositif de sortie d’urgence ou d’une barre anti panique. De plus, des charnières, poignées et verrous préalablement testés seront vendus avec la porte permettant un système de fermeture automatique. Tout cela dans le but d’assurer la sécurité des personnes présentes dans le bâtiment en cas d’incendie.

Finalement, lors de l’installation de votre porte, vous serez assujettis à un procès verbal qui attestera ensuite de la conformité de votre porte. Ensuite, vous pourrez la déclarer à votre assurance.

porte coupe feu incendie

La porte coupe-feu et les normes européennes

Il s’agit d’opter pour une porte anti-feu qui soit réglementée aux normes européennes. Pour cela, il faudra qu’elle répondre aux critères suivant :

  • Isolation thermique. Il s’agit de la capacité de la porte à ne pas faire passer le feu d’un coté à l’autre de la porte à cause du transfert de chaleur conséquent qui pourrait avoir lieu du coté exposé au coté non-exposé de la porte. En réalité, il s’agit de limiter la transmission le plus possible pour qu’il n’y ait pas de surface ni matériaux non-exposés qui commencent à s’enflammer. De cette manière, l’intensification de température doit être freinée au maximum.
  • Étanchéité au feu. La porte coupe-feu doit être capable de recevoir, sur son coté exposé, le feu et de le bloquer sans transmettre de l’autre coté de la porte une quantité quelconque de flammes ou de gaz chauds. Autrement dit, tout passage de flamme, fumées, etc. d’un coté de la porte à l’autre devront être nuls voire inexistants.

Nous vous conseillons de choisir des portes coupe-feu conformes aux normes européennes suivantes :

  • EN 13501-2 en termes de classement
  • EN 1634-1 en termes de test anti-feu

Quel est le prix d’une porte coupe-feu ?

Il est évident que les prix varient sur le marché des porte coupe-feu. Ceux-ci sont variables au regard de différents critères:

  • le niveau de résistance au feu;
  • les accessoires choisis;
  • la finition désirée.

En effet, une porte plus performante est évidemment plus chère qu’une autre puisqu’elle est capable de résister au feu plus longtemps.

Généralement, le prix d’une porte coupe-feu est estimé entre 150€ et 1000€.

Bonne nouvelle, vous bénéficierez d’un taux de TVA réduit à 10% lors la pose de votre porte mais uniquement si vous passer par un professionnel.

Vous trouvez que l’investissement en vaut la peine ? N’attendez plus pour commandez votre porte coupe-feu !

⇒ OBTENEZ DES OFFRES GRATUITEMENT & SANS ENGAGEMENT

Comment choisir sa porte coupe-feu ?

Voici quelques conseils qu’il vous sera judicieux de prendre en compte lorsque vous ferez votre choix de porte pare-incendie.

Premièrement, regardez sur le coté de la porte et vérifiez que les labels Rf s’y retrouvent. D’une part, vous devrez avoir le nom de l’organisme ayant testé la résistance au feu de la porte.

D’autre part, il sera normalement mentionné le nombre de minutes pendant lesquelles la porte résiste aux flammes. Selon la législation belge en vigueur, il lui faudra un Rf de minimum 30 minutes. Cela devrait être indiqué de la manière suivante : Rf ½h ou Rf 30. Ou alors, il se peut que la porte soit normalisée selon la norme européenne. Dans ce cas, il sera indiqué EI130.

Ensuite, nous vous conseillons de faire appel à un installateur professionnel. Lors de l’installation, il est question de devoir suivre certaines instructions que souvent seuls les spécialistes connaissent et ont l’habitude de ces manipulations. Cela est d’autant plus important que vous serez soumis à un genre d’audit pour vérifier si votre porte est en règle afin que vous puissiez ensuite, la déclarer à votre assurance.

Veillez à ce que l’espace autour du battant de la porte ne soit pas trop grand. S’il est trop important, les flammes passeront au travers et se propageront facilement. Ce sera également le rôle du professionnel de veillez à cela.

Finalement, n’ajoutez surtout pas de plaques armées à votre porte coupe-feu. Cela risque d’avoir l’effet inverse de résistance.

Attention, ne confondez pas porte coupe-feu avec porte anti-effraction. Ce n’est pas de quoi il s’agit !

Différents modèles de portes coupe-feu

Il existe des portes coupe-feu différentes. Les modèles les plus courants sont les suivants :

  • Portes coulissantes : celles-ci suivent une translation horizontale.
  • Porte standards : celles-ci en revanche, s’ouvrent dans un seul sens comme la porte de votre chambre par exemple.
  • Portes battantes ou à 2 vantaux : dans le premier cas, la porte s’ouvre dans les deux sens. Dans le deuxième cas, elle est construite au moyen de deux pans de porte.
  • Portes en verre : il est également possible d’avoir des portes de type vitrée qui soient coupe-feu. Cela donne un aspect design.
  • Différents types de trappes : trappes de visite étant verticales ou horizontales ou encore, des trappes guillotines.
  • Portes basculantes.

pompiers en service

Vous êtes convaincus et vous avez besoin d’une porte anti-feu ? Faites appel à nos collaborateurs !