La chaudière est l’élément principal des systèmes de chauffage à combustion. Elle consiste à transformer de l’eau en vapeur à l’aide de différents combustibles (gaz, fioul, bois,…). Cette transformation permet de produire une énergie thermique et, ainsi, répandre la chaleur dans le bâtiment. Étant un élément indispensable au chauffage central, la chaudière peut devenir une source importante d’économie d’énergie. En effet, en remplaçant votre chaudière classique par un modèle plus performant et écologique, vous pourrez réduire vos factures de chauffage et votre impact environnemental.

Les différentes chaudières économiques et écologiques

Il existe 4 types de chaudières à économie d’énergie:

  1. La chaudière à basse température
  2. La chaudière gaz à condensation
  3. La chaudière micro-génération gaz
  4. La chaudière à granulés de bois (pellets)

1. La chaudière à basse température

Cette chaudière fonctionne suivant un principe de combustion qui permet de libérer la vapeur d’eau. Après condensation, cette vapeur se transforme en gouttes acides qui vont maintenir l’échangeur de chaleur à une certaine température. L’eau produite par cette chaudière se situe entre 30° et 50° (soit 20° de moins que les chaudières classiques).

Le rendement de la chaudière à basse température peut être amélioré en la combinant à des radiateurs à économie d’énergie ou à des planchers chauffants adaptés.

2. La chaudière gaz à condensation

La chaudière gaz à condensation fonctionne comme une chaudière classique: le gaz est brûlé pour produire de la chaleur. Mais, alors que la chaudière classique libère une partie de ce gaz en fumée (néfaste pour l’environnement), la chaudière à condensation va refroidir cette fumée afin de la rendre liquide. Elle pourra, ainsi, également être utilisée pour produire de la chaleur.

En récupérant cette source supplémentaire de chaleur, la chaudière à condensation consomme moins d’énergie que les modèles classiques (20% à 30% de moins). Elle peut être utilisée comme chauffage et comme chauffe-eau.

3. La chaudière micro-génération gaz

La particularité de ce type de chaudière est qu’elle peut produire simultanément de la chaleur (chauffage), de l’eau chaude sanitaire et de l’électricité. La chaudière micro-génération est une forme de chaudière à condensation. Elle peut donc fonctionner au gaz naturel mais également au bois ou au fioul. Cette chaudière permet de produire 50% à 80% de vos besoins en électricité.

4. La chaudière à granulés de bois (pellets)

Cette chaudière est alimentée par une réserve de pellets. Ces derniers sont produits par la compression de déchets de l’industrie du bois (copeaux,…). Leur densité est plus importante que les autres combustibles. Une même obtention d’énergie peut donc être produite par une quantité inférieure de pellets. Par exemple, 2kg de pellets suffisent pour remplacer 1l de mazout. De plus, la combustion des pellets n’émet aucun gaz à effets de serre.

La chaudière à granulés de bois peut être utilisée pour chauffer des pièces d’une maison et pour produire de l’eau chaude sanitaire.