Déperditions d’énergie: quelles sont les zones à isoler?

les déperditions d’énergie sont un véritable fléau. En effet, le coût de l’énergie ne cesse d’augmenter et les factures de chauffage suivent directement la même direction. Heureusement, les progrès en matière d’isolement des habitations ont fait des bonds en avant. Réduire ses factures de chauffage passe donc plus que jamais par une bonne isolation.

Quelles sont les sources de déperditions d’énergie?

Trois zones principales sont à consolider :
  • Toit : c’est scientifique, l’air chaud s’envole et se retrouve donc plus rapidement dans les plafonds et au niveau de la toiture. Un toit mal isolé équivaut donc à des pertes significatives (+/- 30% des déperditions d’une habitation). Une rénovation de la toiture peut donc s’avérer être un investissement payant sur le long terme.
  • Murs extérieurs : les pertes via les murs en façade peuvent être importantes (+/- 16 à 25% des déperditions), raison pour laquelle il faut bien les isoler. Si la façade demande une rénovation externe (crépi et peinture à refaire), il faut profiter de cette occasion pour établir une isolation externe plus efficace. Si ce n’est pas le cas, une isolation interne est à faire. Le point d’attention spécifique concerne les zones d’insertion des radiateurs où la profondeur du mur est généralement plus fine alors que la chaleur provient de ce point précis. Un ajout d’un matériel isolant peut être une solution efficace et peu coûteuse.
  • Fenêtres/portes : L’importance des châssis est primordiale, ils doivent être bien isolants. Le vitrage doit laisser passer le moins de chaleur possible (double ou triple vitrage vivement conseillé) même si cela peut coûter relativement cher. Les matériaux utilisés ainsi qu’un bon calfeutrage limitent les pertes via les portes donnant sur l’extérieur. Des joints de calfeutrage ou la pose de bandes d’isolation éliminant les courants d’air est une solution rentable très rapidement (fenêtres et portes = +/- 15 à 20% des déperditions totales).
Les autres sources de déperditions non négligeables:
  • Sol du rez-de-chaussée/plafond de la cave : l’isolation des parois en contact direct avec des zones non-chauffées permet également de conserver de la chaleur. La surface du sol d’une partie chauffée peut également jouer le rôle d’isolant (ex : un sol en moquette garde mieux la chaleur que du carrelage).
  • Conduite de distribution d’eau chaude : les conduites traversant des espaces non-chauffés (garage, cave, …) transmettent de la chaleur à ces zones. Cette chaleur transmise constitue également une perte évitable par l’isolation de ces conduites.
  • Installation de chauffage : certains systèmes de chaudière ou de sources de chauffage permettent de diminuer les pertes.
  • Cheminée : un foyer fermé permet de limiter de fortes pertes (même malgré la présence d’un système de récupération de chaleur).

Les zones à isoler sont nombreuses et doivent donc être analysées au cas par cas. L’isolant doit convenir au mieux à la structure de l’habitation et à son utilisation. En ciblant uniquement quelques points bien précis, il est déjà possible d’effectuer de grosses réductions de ses dépenses énergétiques.

Vous souhaitez améliorer l’isolation de votre habitation et ainsi dépenser moins en énergie ? Complétez votre demande de devis et vous recevrez des offres de fournisseurs répondant à vos besoins.

Après la toiture, les murs sont la seconde source la plus importante de pertes d’énergie. En effet, 20% à 25% de la chaleur intérieure peut s’échapper de vos murs. C’est pourquoi les travaux d’isolation des murs sont une priorité si vous désirez réduire vos factures d’énergie.

Lisez plus

L’isolation de votre toit est une démarche économique recommandée par de nombreux spécialistes de l’économie d’énergie. En effet, près de 30% de votre chaleur s’échappe par votre toiture. Afin d’encourager ce type de travaux économiques et écologiques, le gouvernement prévoit d’imposer une loi d’ici 2020. Mais quel est exactement le coût de l’isolation du toit ?…

Lisez plus

Des primes isolation des murs en Wallonie? Depuis le 1er juin 2019, la Région propose de nouveaux subsides pour l’isolation des murs de votre maison. Vous devez bien sûr suivre quelques critères, que nous vous dévoilons dans cet article.

Lisez plus

Vous connaissez les nouvelles primes isolation toiture en Wallonie? Pour économiser son énergie, il est important de renforcer l’isolation de son habitation et, ainsi, limiter les déperditions d’énergie. Afin de stimuler ce type de travaux, le gouvernement prévoit des aides et primes. Celles-ci diffèrent selon les régions et selon la zone isolée. Dans cet article,…

Lisez plus