Quel est le meilleur système de chauffage écologique ?

Le poste de chauffage d’une habitation représente la source de dépenses la plus importante en matière d’énergie. En effet, si souvent on ne possède pas de chauffage écologique, on dépense environ 2.000€ par an pour se chauffer. Plusieurs systèmes ont donc été développés pour réduire au mieux la facture énergétique des ménages. Parmi ces systèmes, 3 installations de chauffage écologique : la chaudière à condensation, la chaudière aux pellets et la pompe à chaleur.

La chaudière à condensation

chauffage écologique

La chaudière à condensation au fioul est une chaudière qui va récupérer les émanations émises lors de la combustion du fioul. Puis elle l’utilise pour produire plus d’énergie qu’une chaudière classique. La chaudière à condensation produit donc plus d’énergie mais également moins d’émission de gaz à effets de serre et réduit donc son impact environnemental.

Cependant, le fioul reste une énergie plus chère que les autres.

La chaudière aux pellets

chauffage écologique

La chaudière aux pellets utilise le bois qui est l’énergie la moins chère du marché. Le pellet est composé de déchets de bois (sciure,…) compactés. Son rendement est élevé et sa combustion n’émet quasiment pas de CO2. En effet, la quantité émise est compensée par le CO2 absorbé lors de la croissance des arbres.

La pompe à chaleur (air-eau)

chauffage écologique

La pompe à chaleur (air-eau) fonctionne en transférant la chaleur contenue dans un milieu naturel (l’air par exemple) vers un autre milieu naturel (l’eau par exemple). Pour fonctionner, elle nécessite tout de même de l’électricité. Mais en quantité moins importante qu’un système de chauffage classique.

Quelle est la meilleure installation ?

Il n’existe pas réellement de meilleure installation entre la chaudière à condensation, la chaudière aux pellets et la pompe à chaleur. Chacune d’entre elles a ses avantages et ses inconvénients. Ainsi chacune conviendra plus ou moins selon les besoins de chauffage et les particularités de l’habitation. Voici cependant quelques critères de comparaison :

  • L’installation : la chaudière à condensation est la moins chère (entre 7.000€ et 10.000€). Elle est suivie de la pompe à chaleur (entre 12.000€ et 15.000) et de la chaudière aux pellets (entre 12.000€ et 20.000€).
  • Le coût de l’énergie utilisée : la pompe à chaleur est la moins coûteuse suivie de la chaudière aux pellets et de la chaudière à condensation.
  • Le rendement : le meilleur rendement est celui de la pompe à chaleur, puis de la chaudière à condensation et enfin la chaudière aux pellets.
  • La facilité d’installation : la chaudière à condensation est la plus facile à installer suivie de la pompe à chaleur et de la chaudière aux pellets.
  • Le rejet de CO2 : la plus écologique est la pompe à chaleur, puis la chaudière aux pellets et enfin la chaudière à condensation.