Isolation mur creux : Prix, matériaux, avantages

Isolation mur creux

Quantité de maison entre les années 1920 et 1980 ont été construites selon la technique du mur creux.

Cette technique avait pour but d’isoler les intérieurs des maisons en briques. Aujourd’hui, cette solution n’est pas suffisante pour garantir le confort des habitations. Il est recommandé de combler ce vide par de l’isolant pour faire des économies d’énergie. Mais comment reconnaît-on un mur creux ? Comment l’isoler ? Avec quels matériaux ? Quels avantages découlent de cette opération ? Nous répondons à toutes vos questions.

Prix des isolants pour un mur creux

Isolant Prix / m²
Les billes PSE 20 à 25 €
La laine de fibre minérale 15 à 20 €
La mousse de polyuréthane 25 à 30 €

  ► DEMANDEZ DES DEVIS GRATUITEMENT & SANS ENGAGEMENT

Qu’est-ce qu’un mur creux ?

Pendant une bonne partie du 20ème siècle, l’isolation des maisons en briques a été assuré grâce à la technique du mur creux. Concrètement, un vide d’air (appelé aussi coulisse) d’environ 3 à 5 cm est laissé entre deux parois de brique de 10 à 15 cm chacune. Ce procédé avait pour but de protéger la paroi intérieure de l’humidité. L’air, ayant des vertus isolantes, ce creux assurait aussi une protection contre les variations climatiques extérieures. De nos jours, ces capacités ne sont plus suffisantes pour assurer une isolation thermique convenable pour le bien être des habitants. Pour améliorer cette dernière, il est possible de combler le vide par une matière isolante qui permettra de gagner en confort et de faire ainsi des économies d’énergie.

Il existe plusieurs solutions pour savoir si le mur de votre maison est creux :

  • Si vous avez accès aux plans de votre logement, vous verrez immédiatement si cette technique a été utilisée. Le vide laissé entre les deux parois de brique apparaît clairement sur les documents.
  • L’année de construction est aussi une indication : avant 1920, le principe du mur creux n’était pas employé. Et il ne l’est plus après 1980. Si votre construction se situe entre ces dates, il est fort probable que vous ayez à faire à des murs creux.
  • L’épaisseur des murs peut aussi vous éclairer. Si vos murs dépassent 25 cm, vous êtes sûrement en présence de murs creux. Pour connaître l’épaisseur des murs d’une maison, il suffit de les mesurer au passage d’une porte ou d’une fenêtre.
  • La présence de grilles aération en façade est aussi un indice de la présence de murs creux.

Pour s’assurer de la présence de murs creux, il est conseillé de faire appel à un professionnel qui effectuera des sondages et utilisera un endoscope pour confirmer de la présence d’une coulisse et de son état.

Quelles conditions pour isoler un mur creux ?

Pour isoler un mur creux le plus efficacement possible, il faut s’assurer d’un certain nombre de conditions préalables :

  • Les murs de la maison doivent être en brique.
  • Le creux doit être suffisamment épais : en général 5 cm minimum pour que l’isolant puisse se répartir à l’intérieur efficacement. Si la coulisse est plus fine, le choix de l’isolant devra être adapté pour répondre au mieux à cette configuration.
  • Le creux ne doit pas être encombré de débris, ce qui entraînerait des problèmes d’humidité.
  • Le revêtement de la façade doit être perméable à la vapeur pour assurer une bonne évacuation de l’humidité. Si ce n’est pas le cas, un traitement préalable devra être effectué sur la façade.
  • La façade doit être en bon état. En cas de fissures ou de trous, les réparations sont obligatoires pour éviter également les problèmes d’humidité. Un drainage est parfois nécessaire.
  • Les murs exposés à la pluie doivent être protégé avec un produit hydrofuge.
  • La paroi intérieure doit être parfaitement sèche.

Attention, l’isolation des murs creux ne sera pas possible si les murs s’effritent, si les joints entre les briques sont en mauvais état, si la paroi intérieure n’est pas étanche à l’air (non enduite par exemple), ou si la maison présente de nombreux ponts thermiques.

La méthode pour isoler un mur creux

Isoler un mur creux n’engendre pas de gros travaux (pas de démolition par exemple) mais le recours à un professionnel compétent et équipé du bon matériel est nécessaire. Le chantier est rapide et n’entraîne pas de nuisance pour les habitants qui peuvent rester dans les lieux pendant l’intervention. Les espaces intérieurs ne sont pas impactés.

  ► OBTENEZ DES DEVIS GRATUITEMENT & SANS ENGAGEMENT

Dans un premier temps, la coulisse est inspectée minutieusement grâce à un endoscope afin de déterminer le type d’isolant le plus adapté. Puis des trous d’un diamètre de 22 mm sont percés en façade à intervalle régulier en général à la croisée des briques. Ensuite, l’isolant est injecté sous pression par ces trous directement dans la coulisse. L’opération s’effectue du bas vers le haut afin d’éviter les poches d’air. Enfin, les trous d’injection sont rebouchés avec soin dans un enduit de la même couleur que la façade pour les rendre invisibles.

L’opération est rapide et peut même être effectuée en une seule journée en fonction des dimensions de la maison.

Comment choisir le bon isolant pour vos murs creux ?

Choisir isolant

Pour isoler des murs creux, il est conseillé de faire appel à un professionnel qui saura vous conseiller sur la procédure, mais aussi sur l’isolant le plus performant par rapport à votre situation. Il existe sur le marché trois produits différents présentant chacun des caractéristiques particulières :

Les billes PSE

Ce sont de petites billes en polystyrène expansé que l’on va projeter dans la coulisse. Elles sont très efficaces pour retenir la chaleur à l’intérieur de votre habitation. Elles sont recyclables et économiques. De plus, elles résistent très bien à l’humidité. Elles représentent donc un excellent rapport qualité / prix même si elles ne sont pas très résistantes en cas d’incendie. Elles conviennent parfaitement quand l’espace de la coulisse est mince. Pour une installation performante, le budget à prévoir s’élève à environ 20 à 25 € du m2. À noter, les parois devront impérativement être exemptes de trous pour que les billes ne s’échappent pas. Des travaux de réparation devront être menés dans ce sens si c’est le cas.

La laine de fibre minérale

En règle générale, l’isolation des murs en creux par laine de fibre minérale se fera avec de la laine de verre soufflées sous forme de flocon. L’utilisation de laine de roche est moins courante et plus onéreuse. La laine de verre nécessite une coulisse d’une dimension au minimum de 5 cm. Elle résiste très bien à l’humidité et à la moisissure, tout en apportant un confort certain au niveau acoustique et des risques d’incendie. Une attention particulière est à porter sur la partie haute des murs afin d’éviter des poches d’air éventuelles qui nuiraient à la performance de l’isolant. L’isolation par laine de verre est la moins chère du marché, en effet son prix varie entre 15 et 20 € du m2.

La mousse de polyuréthane

C’est la solution la plus efficace pour assurer une isolation optimum et supprimer le maximum de ponts thermiques. La mousse est injectée sous forme liquide dans le creux entre les deux parois de briques. Il s’étend alors et durcit pour former une couche uniforme résistante et durable en comblant la moindre fissure. Sa mise en oeuvre sous foirme liquide permet à la mousse de polyuréthane d’être la principe le plus adapté en cas de coulisses de faibles épaisseurs et/ou encombrées.

Même si son installation est délicate et requiert l’intervention d’un spécialiste, la mousse de polyuréthane est le plus efficace des isolants. Du fait, son prix est plus élevé, entre 25 et 30 € du m2.

  ► JUSQU’À 5 DEVIS GRATUITS & SANS ENGAGEMENT

Quels sont les avantages à isoler un mur creux ?

avantages-isolation-mur-creux

Dans une maison, les déperditions de chaleur ont lieu majoritairement par le toit et les murs. Isoler les murs en creux revient à réduire ces désagréments. La perte de chaleur est limitée, ce qui permet de gagner en bien-être à l’intérieur de l’habitation. Mais aussi de faire des économies sur les factures énergétiques. En effet, l’isolation est le premier levier sur lequel agir pour faire des économies d’énergie. Le résultat est immédiatement visible sur les factures. De cette manière, les travaux sont très rapidement amortis. De plus, les économies d’énergie réalisées permettent également d’inscrire votre habitation dans une démarche plus éco-responsable en limitant ses déperditions de chaleur.

L’isolation des murs creux est rapide et pas intrusif. Il n’y a pas de désagrément pour les habitants qui peuvent continuer à habiter les lieux même pendant les travaux. C’est aussi la méthode d’isolation la moins chère par rapport à une isolation par l’extérieur ou par l’intérieur. Ces techniques restent toutefois préconisées si l’état de votre façade ne permet pas l’isolation des murs creux.

Dernier conseil : faites appel à un professionnel pour vous guider et concevoir un projet le plus adapté à votre configuration. N’hésitez pas à demander plusieurs devis afin de choisir l’entreprise la plus compétente au meilleur prix.