Pompe à chaleur hybride : prix, fonctionnement et prime

pompe à chaleur hybride

Vous prévoyez de réaliser des rénovations dans votre habitation ou votre système de chauffage actuel est devenu trop énergivore ? L’installation d’une pompe à chaleur hybride est une très bonne solution vous permettant de chauffer votre intérieur et produire de l’eau chaude à moindre coût. Grâce à une programmation intelligente, vous pouvez bénéficier des avantages de la pompe à chaleur et de la chaudière à condensation.

Vous trouverez ci-dessous le principe de fonctionnement de ce système, son prix, ses avantages et inconvénients ainsi que les primes octroyées par les différentes régions pour vous encourager à faire la transition vers des énergies plus vertes.

Quand choisir une pompe à chaleur hybride ?

L’installation d’une PAC hybride se réalise majoritairement dans des habitations déjà existantes ou dans des logements dans lesquels des rénovations sont à prévoir. En effet, ce type de pompe à chaleur peut directement être connecté sur un système de chauffage déjà existant ainsi que ses différents composants. Autrement dit, une pompe à chaleur hybride ne nécessite pas de gros travaux d’aménagements – démolition, mise en place d’un système de tuyauterie complexe, etc. – et est relativement simple à installer.

Quel prix pour une pompe à chaleur hybride ?

# Prix
Système + installation 4 500 à 7 000€ TVAC
Entretien 150 à 250€ / an

Le prix total pour s’équiper d’un système hybride se situe entre 4 500 € et 7 000 € TVAC avec les frais d’installation compris. L’investissement de départ est plus important que lors de l’acquisition d’une chaudière traditionnelle mais celui-ci sera rapidement rentabilisé grâce aux économies que vous réaliserez (entre 10 % et 25 % par rapport à une chaudière simple). En contrepartie, le coût d’un système de pompe à chaleur hybride est nettement plus intéressant que celui pour une pompe à chaleur géothermique. Comptez 20 000 € pour les plus petites configurations utilisant la géothermie et 50 000 € pour les installations de plus grandes envergures.

Coût d’entretien

En plus du coût de l’acquisition et de l’installation de la pompe à chaleur hybride, il ne faut pas oublier les frais relatifs à l’entretien de l’équipement. Peu importe le type de pompe à chaleur que vous décidez d’installer, il est important de bien l’entretenir afin de maintenir des performances énergétiques optimales et éviter de futures pannes. Vous pouvez opter pour un contrat de maintenance annuel auprès de l’installateur de votre pompe à chaleur ou choisir de payer à la prestation. Comptez un coût d’environ 150 € à 250 € par an.

✓ JE DEMANDE DES DEVIS GRATUITS

Comment fonctionne une pompe à chaleur hybride ?

Une pompe à chaleur hybride est un système composé d’une PAC air-eau et d’une chaudière gaz à condensation afin d’obtenir des performances énergétiques optimales et répondre à vos besoins de chauffage et d’eau chaude sanitaire. En pratique, la pompe à chaleur va capter la chaleur de l’air extérieur et la réinjecter dans le réseau intérieur grâce au condensateur. La chaudière à condensation au gaz fonctionne comme une chaudière classique en utilisant la combustion.

Le système hybride est équipé d’une programmation automatique et intelligente qui choisira s’il faut utiliser la pompe à chaleur, la chaudière ou une combinaison des deux. Le choix se fera en fonction de la température intérieure désirée ainsi que la température extérieure. S’il fait très froid dehors, le rendement de la pompe à chaleur sera moindre, le système intelligent utilisera donc automatiquement la chaudière.

Comment choisir une pompe à chaleur hybride ?

Pour toute personne désireuse de changer son ancien système de chaudière pour un nouveau système hybride, il faudra choisir entre deux types d’installation.

La pompe à chaleur monobloc

La pompe à chaleur monobloc est composée d’un seul module, contrairement au modèle split. Il sera placé à l’extérieur de l’habitation. Le principal atout de ce type de pompe à chaleur réside dans le fait qu’il n’est pas nécessaire d’installer de module à l’intérieur du logement. Le second avantage est que le prix sera réduit car l’installation sera plus simple et rapide.

La pompe à chaleur bibloc – Split

C’est le modèle le plus courant et le plus performant des deux. La pompe à chaleur sera composée de deux unités : une unité intérieure et une seconde unité extérieure placée sur un mur de la maison. Du fait qu’il est nécessaire d’avoir un module à l’intérieur, ce système est moins pratique car il demande plus d’espace. Le coût d’installation d’un modèle split est souvent plus élevé que celui pour un modèle monobloc.

Votre choix entre ces deux configurations de pompes à chaleur hybride se fera surtout en fonction de la configuration de votre logement.

Le rendement d’une pompe à chaleur hybride

Le rendement que vous obtiendrez avec une pompe à chaleur hybride dépend notamment du modèle que vous choisirez et de vos habitudes en termes de consommation de chauffage et d’eau chaude. De manière générale, nous pouvons estimer que l’économie annuelle réalisée par rapport à un système traditionnel est comprise entre 10% et 25%.

La pompe à chaleur fonctionne grâce à l’électricité. La consommation électrique variera en fonction de la température extérieure. Plus il fera chaud dehors et plus votre pompe à chaleur hybride aura un rendement élevé.

En optant pour un modèle de PAC géothermique, vous pourrez réaliser des économies plus importantes sur votre consommation énergétique mais le coût d’investissement initial – doublé voir triplé – nécessite de nombreuses années avant d’être rentabilisé et n’est pas accessible à tous les ménages.

✓ DEMANDER DES DEVIS GRATUITS ET SANS ENGAGEMENT

Les avantages et inconvénients d’une pompe à chaleur hybride

Avantages

  • Économie d’énergie entre 10% à 25% en fonction de votre installation existante et du choix de votre nouvelle pompe à chaleur hybride.
  • Vous utilisez de l’énergie renouvelable.
  • Système intelligent permettant d’avoir en permanence la chaleur désirée tout au long de l’année au meilleur coût.
  • Installation relativement simple qui s’adapte au système déjà existant et qui nécessite peu d’aménagements.
  • Primes octroyées par les régions.

Inconvénients

  • Coût d’investissement relativement élevé car il y a 2 installations.
  • Peut être encombrant et nécessite donc un espace suffisant.
  • Coût d’entretien plus élevé car il y a deux composants – pompe à chaleur et chaudière à condensation.

Les primes pour une pompe à chaleur hybride

Chaque région en Belgique propose une aide financière non négligeable pour l’installation d’une pompe à chaleur, et ce dans le but d’encourager les citoyens belges à se chauffer grâce à des moyens écologiques.

Région Prime Montant
Région Wallonne Installation d’une pompe à chaleur Jusqu’à 70% de l’installation
Limite de 6000€
Audit énergétique obligatoire Jusqu’à 660€
Région de Bruxelles-Capitale Prime Énergie C4 4250 à 4750€
Limite à 50% de la facture
Région flamande Construction avant 01/01/2014 40% de la facture
Limite de 4000€

Région wallonne

Depuis le 1er juin 2019, un système de primes habitation est entré en vigueur en Wallonie. Découvrez ici toutes les primes chaudières octroyées par la Région wallonne.

Pour l’installation d’une pompe à chaleur hybride, le montant de base de la prime est de 1000 € mais peut être multiplié par 1, 2, 3, 4, ou 6 en fonction des revenus du ménage. Autrement dit, celle-ci peut atteindre un montant maximum de 6 000 € mais ne peut pas dépasser 70 % du coût total de l’installation.

Conditions pour être éligible :

  • Avoir plus de 18 ans
  • L’habitation doit avoir été construite il y a au moins 15 ans
  • Un audit doit être réalisé au préalable avant chaque demande (prime de 110 € à 660 € pour la réalisation de cet audit)

Région de Bruxelles-Capitale

Pour la région bruxelloise, la prime pour l’installation d’une pompe à chaleur varie en fonction des revenus du ménage, de la puissance de l’équipement ainsi que du type de logement. Contrairement à la Wallonie, la prime est également accordée pour les logements neufs. Le montant de la prime varie entre 4 250 € et 4 750 € mais ne peut dépasser 50 % du coût total des factures. La demande d’octroi de cette prime doit se faire dans un délai de 12 mois après l’installation de la pompe à chaleur. Découvrez ici toutes les primes chaudières octroyées par la Région Bruxelloise.

Région flamande

Pour la région flamande une prime de 800 € est octroyée pour l’installation d’une pompe à chaleur hybride dans une habitation dont le permis d’urbanisme a été demandé avant le 1er janvier 2014. La demande doit également se faire dans un délai de 12 mois suivant la dernière facture reçue. Découvrez ici toutes les primes chaudières octroyées par la Région flamande.